Observatoire montréalais Pour nous joindre English Accueil Index du site

 
Activités de l'OMISS > Conférences midi >

Formulaire


Conférence midi

26 septembre 2003
Limites et problèmes de la politique familiale canadienne. Pierre Lefebvre, économiste

Au cours des dernières années enfants et familles ont occupé une place prédominante dans le discours social sur les politiques publiques. Ottawa et les provinces ont tenté d’améliorer le devenir des enfants, notamment ceux considérés comme vulnérables. Plusieurs programmes ont été modifiés alors que de nouveaux types de programme ont été mis sur pied par les deux paliers de gouvernement. Malgré ces réaménagements importants, la recherche sociale n’a pas examiné de façon systémique cette nouvelle politique familiale et évalué si elle conduit à des jours meilleurs pour les enfants canadiens, les premiers visés par ces initiatives. L’étude récente de Lefebvre et Merrigan, publiée par l’Institut de recherche en politiques publiques en juin dernier, relève ce défi en proposant une lecture critique de la politique familiale à travers tout le pays tout en proposant une stratégie alternative concernant le soutien public des familles ayant de jeunes enfants.
La présentation reprend quelques-uns uns des points soulevés dans cette étude qui en marge des changements survenus depuis 1996, soulevaient les questions suivantes : quelles familles ont bénéficié des changements et comment se distribuent les gains en termes des niveaux de revenus familiaux? Les réponses données arrivent aux constats que les changements ont été inefficaces pour réduire la pauvreté chez les enfants, particulièrement la pauvreté extrême, et les conséquences de la vulnérabilité socio-économique pour les enfants eux-mêmes et pour la société. Présentation (PDF)

PIERRE LEFEBVRE
Pierre Lefebvre est professeur au département des Sciences économiques de l’École de sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Spécialisé en économie publique, il s’intéresse plus particulièrement aux domaines de l’aide sociale, de la pauvreté et de la démographie économique. Il s’est penché sur les effets de la réforme fiscale, sur l’évaluation des dépenses du gouvernement en matière de santé, sur les programmes d’aide sociale et leurs effets sur le mariage et la structure familiale. Il a aussi travaillé sur la pauvreté chez les enfants, sur le développement de l’enfant et sur l’utilisation du temps par les Canadiens. Le résultat de ses recherches sur les politiques familiales, sur la fertilité, sur les politiques sociales et ses effets sur le développement de l’enfant ont été publiées dans des revues scientifiques.

Aussi à consulter :
Assessing Family Policy in Canada : A New Deal for Families and Children
LEFEBVRE, Pierre et Philip MERRIGAN. Montréal: Institute for Research on Public Policy. Choices Family Policy, Juin 2003. (disponible sur le site de l’IRPP : www.irpp.org)

Investir tôt et bien, plutôt que mal et tard : la politique familiale au Québec et au Canada
LEFEBVRE, Pierre et Philip MERRIGAN. Institut de recherche en politiques publiques. Options politiques Août 2003; Vol 24 No 7: 48-52. http://www.irpp.org/fr/po/index.htm

Le dossier sur la pauvreté infantile de PolitiquesSociales.net, un bulletin électronique mis en ligne par le Centre sur les politiques et le développement social (CPDS) - Septembre 2003